Phénomène : une folle envie de ralentir

Home / Veille / Phénomène : une folle envie de ralentir

Phénomène : une folle envie de ralentir

Extrait
La "slow life" semble faire de plus en plus d'adeptes, même au sein de cadres supérieurs et de direction qui quittent leur position 'confortable' pour ralentir et retrouver un rythme de vie moins stressant. Mais quels seront les conséquences sur notre économies? Ou la question doit-elle se poser dans l'autre sens? "Nous sommes en train de prendre conscience que nous ne sortirons pas de la crise économique, qu’elle est là pour durer. L’individu doit s’adapter à la nouvelle donne. Et, dans ce contexte, le ralentissement est inévitable."
Mon avis

L’idée est bien évidemment séduisante, mais il faut pouvoir en accepter les conséquences. Ralentir est souvent synonyme de rentrées moindre ce qui entraîne de nouvelles habitudes de consommation à accepter de mettre en place.
Mais il me semble également que nous n’aurons pas le choix! Surtout que la technologie amènera beaucoup de métiers à disparaître, il y aura donc moins à faire mais avec une population en augmentation … Et si nous en faisions un peu moins, mais étant tous actifs? A mettre en parallèle avec une réflexion sur l’allocation universelle …