À quoi pourrait ressembler une organisation fondée sur les points forts ?

rsz_depositphotos_64521129_xl

Au sein de la communauté des coach des points-forts, le sujet d’une organisation basée sur les points forts revient régulièrement dans les discussions, ou du moins est-il présent dans la plupart des esprits.

Cependant, je ne suis pas sûr que nous ayons tous la même compréhension du concept.

Voici la mienne …

Que pourrait donc être une organisation basée sur les points forts ?

La plupart de nos interventions en tant que coach point-forts consistent à développer ce que j’appellerais un Etat d’Esprit points-forts.

Pour ce faire, nous aidons les gens à comprendre leurs thèmes de talents, avant de les aider à voir comment ils peuvent les exploiter au mieux.

Nous les aidons à reconnaître et à apprécier les thèmes de talent de leurs collègues, et à voir comment ils peuvent collaborer plus efficacement, chacun contribuant au départ de son propre ensemble de thèmes.

Nous aidons les managers à reconnaître l’influence de leurs talents sur la façon dont ils gèrent leur équipe. Nous les aidons également à voir comment ils peuvent personnaliser leur relation avec chaque membre de l’équipe en utilisant la compréhension qu’ils ont des thèmes de ceux-ci.

Nous amenons les gens à avoir davantage de conversations basées sur les points forts. Et une fois qu’ils voient le pouvoir de ces conversations, nous leur expliquons qu’ils peuvent aussi avoir des conversations sur d’autres sujets ! 😉 .

Nous leur montrons le pouvoir des compliments centrés sur les points-forts, et l’effet incoyable qu’ils peuvent avoir sur les gens.

Etc.

Tout cela est super et efficace, mais cela ne suffit pas à transformer une organisation en une organisation basée sur les points-forts …

Le deuxième élément

D’après moi, le deuxième élément qui est nécessaire est le Design Organisationnel basé sur les points forts.

Mais d’abord, qu’est-ce que le design organisationnel ?

Il existe de nombreuses définitions, certaines assez longues, d’autres plus simples, certaines mettant l’accent sur la partie “design”, d’autres sur la partie “business”.

Si vous me connaissez, vous savez que j’aime la concision, alors en voici une qui me plaît. Droit au but …

“Le design organisationnel fait référence à la manière dont une organisation structure et aligne ses personnes et ses ressources.”

En gros, cela signifie que vous examinez tout ce qui est nécessaire au fonctionnement de votre entreprise et que vous décidez comment vous voulez que cela fonctionne.

Un outil que j’aime utiliser pour cette tâche est l’OS Canvas de la société de design organisationnel The Ready.

Mais revenons aux points forts.

Je n’ai commencé que récemment à y réfléchir, et si vous connaissez mon Top 10 (Input #1, Intellectualisme #2, Analyste #6, Idéation #8 et Prudent #10), vous savez que je risque d’en avoir pour un moment !

Cependant, je peux d’ores et déjà affirmer qu’une organisation conçue sur la base des points forts aura intégré le concept des points forts dans toutes ses fonctions essentielles.

De sa Raison d’Être à la Gestion des Réunions, de la Stratégie à la Maîtrise, le designer organisationnel devra s’assurer que la notion de point-forts est pris en compte dans la manière dont les différentes dimensions seront conçues pour fonctionner.
Mais aussi, quels thèmes de talents peuvent aider dans la conception elle-même des dimensions.

En termes de Structure, par exemple, on pourrait réfléchir à la manière dont les tâches et les projets pourraient être répartis en fonction des points forts des personnes. Mais on pourrait aussi aller plus loin et se débarrasser des emplois et fonctions traditionnels, et laisser les gens s’occuper de tout ce que l’organisation à besoin de faire en fonction de leurs points forts et de leurs préférences. Une personne qui a Analyste, Prudent et Communication pourrait jouer un rôle dans le processus de qualité des produits, dans le processus d’achat, et dans certaines actions de marketing. Cet exemple est un peu simplifié, mais vous voyez ce que je veux dire…

Ou encore, pour la dimension Information, vous pouvez vous assurer d’impliquer dans son processus de conception des personnes avec des points-forts pertinents. Input, Equité et Inclusion me viennent à l’esprit, mais je suis sûr que nous pouvons en trouver d’autres.

Les points forts doivent donc être utilisés à la fois pour concevoir les dimensions de l’organisation, mais aussi au sein de ces dimensions.

Mais du coup, qu’est-ce qui vient en premier ?

Je dirais que les choses se dérouleront beaucoup plus facilement si l’état d’esprit est établi avant de s’attaquer à la conception.

Cela signifie que devenir une organisation basée sur les points forts n’est pas une mince affaire et ne se fera pas du jour au lendemain.

Il est probablement plus sûr de dire que ce voyage prendra 2 à 3 ans plutôt que 2 à 3 mois…

Et vous ? Quel est votre avis concernant l’organisation basée sur les points forts ?

Laissez un commentaire

dix-neuf − quatre =

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.